Projet de service

Les bibliothèques universitaires font face, depuis plusieurs années, à de nombreuses mutations de leur environnement

Vous êtes ici :
Image
Projet de service 2023-2027

Contexte

Les services offerts, les collections et les espaces évoluent rapidement, en lien avec les technologies et les modes de diffusion de l’information, l’environnement numérique, les modèles économiques des publications scientifiques, les nouveaux besoins émergents des usager·es, mais aussi les urgences liées à la transition écologique.

Le SCD de Rennes 2 est ainsi confronté à des défis et des enjeux qu’il est important de bien identifier pour définir ses orientations stratégiques et ses priorités : c’est l’objectif du présent projet de service qui couvrira la période 2023-2027 et s'inscrit dans le cadre plus large du contrat d'établissement de l'Université.

Nos engagements 

 

Texte/chiffre à mettre en avant
Vous accueillir avec bienveillance,
Suite du texte

sur place et à distance, en tenant compte de votre diversité. 

Texte/chiffre à mettre en avant
Être à votre écoute
Suite du texte

et mieux vous accompagner.

Texte/chiffre à mettre en avant
Valoriser et communiquer
Suite du texte

sur la richesse de nos missions, de nos services et de notre documentation.

Texte/chiffre à mettre en avant
Vous offrir des lieux de vie,
Suite du texte

d'étude et de culture, inclusifs et conviviaux.

Texte/chiffre à mettre en avant
Favoriser la diversité des usages
Suite du texte

 en aménageant des espaces modulables.

Texte/chiffre à mettre en avant
Encourager la science ouverte
Suite du texte

et ses valeurs de partage, de circulation et de transparence des savoirs.

Texte/chiffre à mettre en avant
Poursuivre et développer nos collaborations
Suite du texte

avec les services de l'Université et l'ensemble de nos partenaires universitaires

et territoriaux.

Texte important

Le projet de service 2023-2027 a été validé par le conseil documentaire, réuni le 6 juillet 2023.

Contenu du texte déplié
  • Faciliter l’accès à nos services pour les communautés universitaires de Rennes et Saint-Brieuc ainsi que pour nos autres usager·es.
  • Enrichir notre offre de formation et d’accompagnement de la communauté universitaire.
  • Maintenir la qualité de notre accueil et de nos services tant numériques que physiques.
  • Associer les publics à la vie de la bibliothèque, à l’évolution de nos services, de nos collections et communiquer auprès d’eux autour de nos compétences professionnelles.
  • Favoriser l’accès à l’offre culturelle et à la production scientifique, inscrites au cœur des activités de la bibliothèque.
  • Faire vivre notre vision commune de l’accueil par le partage de nos connaissances et la valorisation de nos compétences.
Contenu du texte déplié
  • Évaluer régulièrement, de manière quantitative et qualitative, les usages et les besoins de nos publics.
  • Être attentifs à la qualité et aux délais de nos réponses en lien avec la démarche Service Public+.
  • Prendre en compte les spécificités de nos publics : étudiant·es, enseignant·es, chercheurs et chercheuses, personnels des sites de Rennes et de Saint-Brieuc, habitant·es de la Métropole, étudiant·es à distance, publics empêchés et autres usager·es.
  • Faciliter et adapter les services et les espaces des bibliothèques pour les publics empêchés et/ou en situation de handicap.
  • Offrir des services et des espaces dédiés aux doctorant·es, chercheurs et chercheuses et ingénieur·es.
  • Adapter notre offre de service à la temporalité de l’année universitaire.
Contenu du texte déplié
  • Nous insérer dans la démarche d’amélioration énergétique des bâtiments qui abritent des bibliothèques.
  • Réduire l’impact négatif des travaux et assurer autant que possible la continuité de nos services : accès direct ou indirect aux collections, aménagements temporaires.
  • Orienter les usager·es vers les bibliothèques qui ne sont pas touchées par les travaux.
  • Diversifier les espaces et améliorer leur confort pour qu’ils correspondent aux différents usages qui en sont faits.
  • Accompagner l’ouverture des espaces mutualisés : Espace recherche, Espace des langues, Tiers-lieu pédagogique.