Le film amateur et l'Histoire

Les congés d'été font toujours la part belle au film amateur. La Cinémathèque de Bretagne nous propose des films constituant la mémoire visuelle de la Bretagne. Cet été, elle nous présente un projet plus large : AMORCE la  plateforme de la mémoire filmique des territoires​​​​, un autre regard sur l'Histoire.

AMORCE la  plateforme de la mémoire filmique des territoires​​​​

Né de l'association de 19 cinémathèques et centres d'archives, cet outil permet d’interroger en un lieu unique l’ensemble des collections de mémoire filmique du réseau, soit  plus de 20 000 films tournés dans le monde entier et à toutes les époques, accessibles en ligne gratuitement.

Tous les ans, deux thématiques en lien avec l'actualité seront mises en avant sur AMORCE : en 2024, c'est le sport et la Seconde Guerre mondiale qui ont été choisies. Chaque thématique comporte une sélection de 200 films environ, accompagnés de ressources pédagogiques et de "cartes blanches" rédigées par des spécialistes pour situer les oeuvres dans leur contexte historique.

Focus sur les ressources pédagogiques sur la Seconde Guerre Mondiale  et extraits de la carte blanche de ce thème : "Ces films amateurs font acte de mémoire. Il s’agit pour le cinéaste amateur de capter l’événement historique majeur, l’irruption de la grande Histoire."

"[L'] archive associe histoire familiale, l’intime avec l'actualité hors du commun du moment" . Elle propose "un autre regard, un contrepoint essentiel aux images et aux discours officiels". 

Découvrir AMORCE